Private Equity : Globalisation des Achats

Démarche de globalisation des achats pour les sociétés en portefeuille d’un fond d’investissement en Europe
Étude de cas
06/25/2014

Contexte et objectifs de mission

Notre client est un des fonds d’investissement les plus actifs dans le monde avec plus d’une centaine de sociétés en portefeuille. Dans un contexte de crise financière et de plans d’économies, le projet visait à rechercher de la création de valeur par la globalisation des achats indirects de l’ensemble des sociétés du portefeuille en Europe.

Le choix se porte sur un projet pilote dans le domaine du transport (aérien, maritime, terrestre) en tirant profit des économies d’échelle sur les achats consolidés de toutes ces sociétés – soit environ une vingtaine en Europe.

Approche et méthodologie

Une première phase d’audit de l’existant (besoins spécifiques en transport, volumes transportés, modes de transport utilisés, benchmark des coûts de transport…) a permis en premier lieu d’identifier le potentiel d’économies, une étape préliminaire nécessaire pour convaincre ces sociétés sans lien entre elles autre que leur actionnaire commun de regrouper leurs volumes.

Cette phase d’audit a également permis de prioriser les opportunités de réduction des coûts et de construire les documents de l’appel d’offres.

A la suite de l’établissement d’une longue liste de fournisseurs dans les différents pays européens concernés, nous avons organisé plusieurs journées de ‘Meet & Greet’, lors desquelles, chaque journée, une dizaine de transporteurs potentiels sélectionnés parmi les acteurs majeurs du marché avaient la possibilité de rencontrer pendant 45 minutes chaque société du fond d’investissement participant au projet.

Les objectifs de ces rencontres étaient d’une part de compléter le futur appel d’offres par une information plus qualitative sur les besoins de ces sociétés, et d’autre part pour ces sociétés de mieux connaitre les principaux acteurs du marché et de commencer à identifier ceux dont le profil correspondait le mieux à leurs besoins.

L’appel d’offres a ensuite été mené en deux temps : transport amont puis transport aval, du fait de la nature des prestations attendues (transport amont : maritime, aérien et routier vs transport aval : routier et messagerie) et de la diversité des transporteurs consultés (marché fragmenté : transporteurs spécialisés dans un mode). Plus de 100 prestataires de transport ont été consultés pour ces appels d’offres.

Nos recommandations ont été construites en collaboration étroite avec notre client. Pour valider l’adéquation avec le service attendu, nous avons organisé des rencontres entre les prestataires de transport short-listés et des opérationnels des différentes sociétés de notre client.

La mise en œuvre a été faite dans le cadre d’un contrat, société par société.

Résultat

Ce projet a permis à notre client de réduire ses coûts de transport de 15%, représentant en consolidé une économie d’environ 20 M€. Clairement, si la consolidation des besoins n’a pas donné lieu à une réduction drastique du nombre de fournisseurs (réduction par 3 du panel)– ce qui était prévu sur un marché aussi fragmenté – elle a permis d’obtenir de substantielles économies supplémentaires par rapport à celles déjà obtenues par chaque société individuellement.

L’économie obtenue s’est située pour chacune des sociétés ayant participé au projet à l’intérieur d’une fourchette de +/- 5% par rapport à l’estimation réalisée au travers du benchmark initial.

Suite à ces résultats, la décision a été prise d’étendre ce pilote à d’autres familles d’achats.